Où trouver la motivation pour cuisiner quand on est coeliaque?

Ça y est. Après des mois de rendez-vous médicaux, de tests sanguins et de symptômes apparents, le diagnostic est tombé: vous souffrez de la maladie coeliaque. Tout dépendamment du stade de cette indisposition, cela signifie que, pour le reste de votre vie, vous devrez dire adieu à tout ce qui contient du seigle, de l’avoine, du blé, de l’orge et du triticale (SABOT). Ainsi, on devrait dire bye bye aux pâtes de blé, aux gourmands pains moelleux et aux gâteaux savoureux? Bien qu’un tel tableau a de quoi rendre toute personne atteinte de cette maladie digestive assez peu motivée à préparer des repas sans gluten, il est très important de ne pas baisser les bras. De ce fait, voici quelques trucs pour trouver la motivation à cuisiner quand on est coeliaque.


Ça veut dire quoi, être coeliaque?

Aussi appelée «intolérance/allergie au gluten», la maladie coeliaque fait en sorte que toute personne atteinte ne peut digérer adéquatement le gluten contenu dans la nourriture. Autrement, il en résulte de lourds maux de ventre, des diarrhées, des douleurs à la tête et autres symptômes fort déplaisants.

Or, ne se dit pas coeliaque qui le souhaite! En effet, la seule façon efficace de savoir si l’on est atteint ou non de la maladie, c’est par des examens sanguins, réalisés avec un médecin. Il n’existe aucun traitement permettant de réintégrer le gluten dans l’alimentation, la seule manière d’éviter les symptômes demeure l’élimination complète dudit gluten.

Astuces pour se motiver à cuisiner quand on est coeliaque

Ayant un membre de ma famille souffrant de la maladie, je ne peux que comprendre et vous aider, par l’entremise des quelques astuces suivantes, à passer par-dessus la petite tempête qu’inflige un tel diagnostic.

01/ Se concentrer sur ce que vous pouvez manger, et non sur ce que vous pouviez ingérer avant

Dès que le diagnostique tombe, cessez immédiatement de penser à ce que vous pouviez manger auparavant. En effet, la plupart des aliments ingérés ne conviennent probablement plus à votre nouvelle diète culinaire. Ainsi, explorez les nouvelles avenues qui s’offrent à vous!

02/ Goûtez régulièrement à de nouvelles choses

Les fruits, les légumes, les noix, les viandes, les produits laitiers, les oeufs, les légumineuses, le tofu… Il existe une surprenante offre de produits sans gluten! Pour être motivé à cuisiner quand on est coeliaque, vous pourriez essayer un nouveau produit chaque semaine, ou remplacer un plat de gluten que vous cuisiniez auparavant par un plat… sans gluten. La découverte d’aliments sans gluten, en voilà un grand plaisir de la vie!

03/ Achetez de bons produits

La réussite d’une recette sans gluten peut être fastidieuse au début, mais vous ne devez absolument pas vous décourager. Dites-vous que, comme vous avez appris à bien cuisiner des plats contenant du gluten, vous deviendrez un bon cuisinier sans gluten avec de la pratique… et de bons produits.

Image

Photo / Vie Studio provenant de Pexels

En ce sens, n’hésitez pas à vous procurer une huile d’olive de qualité, de la bonne farine (je vous recommande La Merveilleuse de Cuisine L’Angélique), des fruits et légumes frais, etc. Bref, donnez-vous le temps et l’élan qu’il faut pour vous motiver!

04/ Consommez du contenu sans gluten

Ici, je ne parle pas de nourriture, mais bien de contenu à lire. S’informer sur la maladie coeliaque, ça permet de faire tomber certaines barrières méconnues, en plus d’en apprendre davantage sur ce monstre qui a élu domicile en vous. Et, qui sait, vous donner la motivation nécessaire pour cuisiner malgré «les sans»! Vous trouverez une foule de renseignements sur Coeliaque Québec.

Enfin, voici une liste de quelques sites web de recettes sans gluten que je consulte fréquemment, pour le plus grand bonheur des papilles gustatives de toute la famille!

  • K pour Katrine, c’est un site tellement nécessaire! Katrine, Margaux et toute l’équipe concocte de magnifiques recettes ne contenant aucun gluten ni produits laitiers, mais toujours savoureuses. Je vous le conseille fortement.
  • Le site web de Cuisine L’Angélique liste une foule de conseils pour les coeliaques de ce monde, en plus de contenir moult recettes sans gluten. Pour des pains ou de la pâtisserie, c’est une destination de choix!
  • En plus d’êtres sucrées à la purée de dattes, les recettes de Madame Labriski sont sans gluten! Hourra-ski!
  • Les Zackardises, c’est nous! En fait, notre site web contient une section spécialement dédiée aux gens devant cuisiner sans gluten.

Si je consulte une recette sur un autre site web et que celle-ci contient du gluten, je remplace tout simplement le produit fait de gluten par autre chose (par exemple, du spaghetti classique à la sauce tomate devient tout simplement du spaghetti sans gluten à la sauce tomate).

05/ Restez dans le plaisir pur et simple

Pour être motivé à cuisiner malgré la maladie coeliaque, sachez rester dans le plaisir. C’est certain, rien ne sera toujours parfait, délicieux ou même mangeable. Or, c’est en gagnant de l’expérience en la matière et en restant positif en ce sens que vous trouverez la véritable motivation à cuisiner sans gluten. Avec le temps, vous en viendrez même à oublier votre «ancienne vie» gourmande!

Image

Photo / Sarah Chai provenant de Pexels

Je vous le dis, demandez aussi aux autres membres de votre famille de vous aider à cuisiner sans gluten avec vous. Vous aurez ainsi du plaisir à manger un merveilleux repas sans gluten, et toute la famille y aura contribué. Peut-on rêver d’une meilleure motivation?


Photo (couverture) | Teona Swift provenant de Pexels
Zachary Barde

Passionné de cuisine, d'écriture et de tout ce qui est beau et bon pour l'esprit, c'est avec un grand honneur que je vous livre mon magazine web, Les Zackardises ! Allez-y, fouillez, lisez, contemplez. Surtout, dégustez chaque article!

Un commentaire? Oh oui!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.