Comment réussir la cuisson du riz sauvage à tout coup?

Le riz sauvage, c’est si bon, si parfumé… en effet, ses saveurs olfactives et gustatives sont si complexes qu’elles nous transportent automatiquement vers de grandioses contrées teintées de goût et de charme. Or, son imbattable parfum a également un coût, ledit grain étant nettement plus dispendieux que d’autres types de riz. D’où la nécessité d’en connaître tous les rouages de cuisson, ne serait-ce que pour éviter quelque gaspillage que ce soit. C’est pourtant tellement vrai, il est si facile de tomber dans les méandres de l’échec de cuisson de ce précieux riz! Toutefois, ne reculant devant rien, j’ai trouvé la combinaison idéale d’une préparation réussie. C’est pourquoi je me porte aujourd’hui à votre secours en vous dévoilant la méthode la plus efficace pour réussir la cuisson de votre riz sauvage!

Pour d’autres idées et contenus alimentaires, découvrez notre section dédiée ici!

Les étapes de préparation suivantes doivent être suivies à la lettre pour réussir la cuisson du riz sauvage. La méthode suivante vous donnera 4 généreuses portions.

Déterminer la bonne quantité d’eau

Avant toute chose, il vous faut déterminer la précise quantité d’eau à mettre à bouillir. Pour ce faire, vous devez multiplier par 4 la quantité de riz sauvage cru désiré. Par exemple, pour 1 tasse de riz cru, vous devrez mesurer 4 tasses d’eau (1 x 4 = 4). Ensuite, lorsque vous aurez calculé avec exactitude l’apport dudit liquide, vous aurez à le verser dans une casserole (de format moyen) et porter à ébullition à feu vif.

Le rinçage du riz

Bien que le riz sauvage doit être déposé dans la casserole en même temps que l’eau, il est essentiel de rincer le grain cru avec de l’eau, au préalable, à l’aide d’une passoire. Cette étape est très importante, puisqu’elle permet d’éliminer tout résidu et saleté indésirables pouvant se retrouver sur le riz. Ensuite, une fois qu’il a été suffisamment rincé, il convient de le déposer dans la casserole (je le répète, en même temps que l’eau à bouillir) et couvrir.

La cuisson

Aussitôt que l’eau commence à frémir et à former de petits bouillons, diminuer l’intensité du feu à moyen-doux, sans jamais remuer le riz sauvage. Au cours de la cuisson, vous constaterez que de la mousse et de fortes vapeurs apparaîtront et tenteront de s’extirper hors de la casserole. Pour les faire baisser, vous aurez besoin de soulever le couvercle de la casserole à plusieurs reprises (sans remuer!). Au bout de 40 minutes de cuisson, le riz sera enfin prêt!

L’égouttage et le temps de repos

À ce moment, éteindre le feu. Par la suite, verser le contenu de la casserole dans une passoire, laissant ainsi l’eau chaude s’égoutter dans l’évier. Puis, refroidir le riz en le passant sous l’eau froide quelques secondes et en le réfrigérant au moins 30 minutes. Dès lors, il pourra être utilisé dans quelque recette que ce soit!

Oui, avec ces astuces, réussir la cuisson du riz sauvage n’aura jamais été chose aussi aisée!

Zachary Barde

Passionné de cuisine, d'écriture et de tout ce qui est beau et bon pour l'esprit, c'est avec un grand honneur que je vous livre mon magazine web, Les Zackardises ! Allez-y, fouillez, lisez, contemplez. Surtout, dégustez chaque article!

Un commentaire? Oh oui!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.