Voici ce qu’on a pensé de la première de Zénith

La dernière fois que Véro nous avait convié à une émission en direct, c’était pour Votre beau programme, en 2017. Ce grand retour télévisuel était très attendu, mais on connaît la suite. J’étais donc assez nerveux quand l’animatrice lauréate de multiples prix a annoncé, l’an dernier, que 1res fois était débranché pour laisser la place à Zénith, une nouvelle compétition musicale. Alors, après cette grande première diffusée ce jeudi, suis-je au zénith de l’excitation? Ou plutôt au paroxysme de l’ennui?

Tu en veux plus, des nouvelles culturelles? Découvre notre section dédiée!

Des bons et des moins bons coups

D’abord, les fleurs. Le plateau est grandiose et fait rêver. Lors des performances, il s’illumine et nous permet d’entrer dans l’univers imaginé par l’artiste et l’équipe de production. La dorure utilisée un peu partout ajoute au style moderne et chic de l’émission. Personnellement, j’aurais ajouté un peu de Fureur pour le rythme global. Mais bon.

Par ailleurs, côté animation, je trouve que Véronique Cloutier est l’une des meilleures animatrices au Québec. Elle est toujours en contrôle et, au moindre incident, arrive toujours à maîtriser la situation. Elle a pu démontrer ce savoir-faire et sa répartie à plus d’une reprise ce soir, effaçant rapidement quelque pépin technique ou silence que ce soit. Toutefois, sa voix habituellement posée et bienveillante aura été légèrement criarde par moments. Même s’il s’agit d’une compétition, où il est nécessaire d’employer un ton nerveux, c’était un peu fort. Mais je suis convaincu que cela s’améliorera au fil des semaines.

Des performances inégales

Les rappels nous auront probablement donné les moments les plus divertissants de la soirée! En direct, les artistes-chanteurs devaient entonner des titres pour plaire à la génération ayant donné la plus petite note. Jason Roy Léveillée aura certainement offert la performance la plus risquée de la soirée, avec une reprise de Crazy in Love frôlant l’humiliation. Bon joueur, il n’a pas semblé décontenancé pour autant. Il a sans doute atteint le zénith de la joie quand, à la fin de l’émission il s’est vu décerner 5 points supplémentaires remis par les votes des téléspectateurs. Le tout, pour un total de 91 points.

Pour la première prestation de la soirée, Lunou Zucchini a repris une chanson popularisée par Céline, s’attirant instantanément les voix de toutes les générations. Or, les Boomers et les X lui ayant attribué la plus faible note, elle s’est vue choisir la génération du capitaine Normand Brathwaite pour le rappel. Avec les Soirs de scotch, elle a obtenu la note cumulative de 87 points. Jean-François Breau, de son côté, s’est envolé dans le décor avec Levitating. Sa reprise pas si exceptionnelle de Si exceptionnel lui aura permis d’accumuler 88 points. Enfin, la grande Johanne Blouin s’est vue décerner la prestigieuse note de 92 points, avec une interprétation étoilée de Killing Me Softly With His Song et un rappel d’Higher Love.

Un rappel?

Maintenant, vais-je retenter mon expérience avec Zénith? Puisque je ne puis baser mon expérience sur un seul épisode, je compte bien m’asseoir sur mon sofa, jeudi prochain! Je vois le potentiel de Zénith, c’est sûr. Maintenant, est-ce que le public fera de cette émission un rendez-vous hebdomadaire bien ancré dans son cœur? Je ne saurais dire, car je ne me suis pas si senti investi dans la proposition. Mais il faut dire que ça fait du bien une compétition comme cela, ça permet d’éviter les mauvaises nouvelles le temps de quelques envolées musicales!

Je ne suis ni conquis, mais ni désabusé non plus. Je vais laisser la chance au coureur, en souhaitant très fort que cette émission m’accroche. À suivre!

Zachary Barde

Passionné de cuisine, d'écriture et de tout ce qui est beau et bon pour l'esprit, c'est avec un grand honneur que je vous livre mon magazine web, Les Zackardises ! Allez-y, fouillez, lisez, contemplez. Surtout, dégustez chaque article!

3 réflexions au sujet de « Voici ce qu’on a pensé de la première de Zénith »

  1. J’adore Vero et mes attentes étaient grandes mais je suis déçue. Les deux performances masculines de la première emission n’étaient pas à la hauteur: Seule Mme zucchini a, selon moi, offert une performance spectaculaire à la hauteur de ce qu’il faut pour rendre cette emission intéressante . Il n/y a pas d’ambiance et l’atmosphère générale est froide; je comprends tout a fait les bâillements de Mme Blouin. Les chefs d’équipe de chaque generation n’ont rien a dire. Tout le monde se flatte mutuellement et personne n’ose donner les mauvaises notes souvent méritées. Ma prédiction : à moins de changements majeurs, cette émission ne connaîtra pas le grand succès souhaité. Dommage….

  2. Lunou qui jure n’avoir jamais chanté “les soirs de scotch m’enchante” Come on fille! Tu nous prends pour des valises ! T’as connaissais parfaitement.

Un commentaire? Oh oui!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.