Tout savoir sur les crédits carbone

Alors que l’environnement se dégénère et que la situation météorologique se dégrade de jour en jour, les gaz à effet de serre sont plus que jamais pointés du doigt. Et pour cause. Est-ce que cela signifie qu’il faut renoncer à tout voyage, cesser de conduire son automobile? Pas vraiment, puisqu’il est désormais possible d’acheter des crédits carbone. Tantôt controversés, tantôt adulés ou humiliés, il est difficile d’avoir l’heure juste sur eux. Mais, qu’est-ce que c’est? Ça coûte cher? Comment est-ce que cela fonctionne? Voici tout ce qu’il faut savoir sur les crédits carbone.


Qu’est-ce qu’un crédit carbone?

La méthode des crédits carbone a été mise en place par les pays signataires du protocole de Kyoto pour le climat, pour les aider à respecter leurs engagements de réduction de carbone émis dans l’atmosphère. Le gouvernement d’un pays peut donc décider d’imposer une limite de GES émis aux entreprises les plus polluantes, par un système de crédits. Si une compagnie a réussi à réduire ses émissions de gaz à effet de serre sous le seuil gouvernemental imposé, celle-ci peut vendre ses crédits restants. À l’inverse, la plus polluante des entreprises qui ne parvient pas à suffisamment réduire devra acheter des crédits, pour compenser. Bref, les entreprises qui polluent moins compensent pour celles qui polluent davantage.

Dans une ville, il n’y a pas que les compagnies qui réduisent les GES émis. En effet, les bâtiments et immeubles municipaux, ainsi que les édifices commerciaux qui s’efforcent de réduire leurs émissions de CO2 compensent également pour les entreprises ayant de la difficulté à moins polluer.

Ceci étant dit, c’est quoi un crédit carbone?En termes simples, ça équivaut à une tonne de dioxyde de carbone (CO2) émis dans l’atmosphère. Il permet à la personne qui en a acheté de compenser pour les gaz à effet de serre produits, pendant un vol en avion par exemple. Un crédit carbone permet de compenser les émissions de CO2, de méthane, mais aussi de 4 autres gaz nocifs pour l’environnement et l’atmosphère.

Comment est-ce que ça fonctionne?

Faire l’achat d’un crédit carbone, c’est assez simple. Oubliez la longue paperasse habituelle et les contrats à n’en plus finir! En réussissant à réduire ses gaz polluants émis sous le seuil gouvernemental, une compagnie peut décider de léguer à des organismes et microprojets environnementaux ses crédits restants. Lesdits organismes peuvent, par la suite, vendre ces crédits carbone aux gens intéressés, à ceux qui veulent compenser leurs propres émissions.

Une fois une compagnie de compensation carbone trouvée (je vous en donne quelques-unes ci-dessous) et le crédit carbone acheté, qui correspond à 1 tonne de CO2, vous pouvez compenser! Mais où peut-on se procurer ces crédits carbone?

Où et pourquoi s’en procurer?

Il existe de nombreuses compagnies qui nous permettent de compenser nos émissions de carbone. Si vous êtes un grand adepte de voyages aériens, ce peut être une excellente idée que d’y réfléchir et d’y porter attention. Or, devant l’offre grandissante de microprojets vendant des crédits carbone, il peut être compliqué de trouver la bonne compagnie pour faire un choix. La plupart des organismes vendant des crédits carbone se retrouvent sur le web. Par exemple, Planetair propose une calculatrice de carbone,  qui offre la possibilité de calculer en temps réel le prix d’un ou de plusieurs crédits. Il existe bien d’autres compagnies, comme ZeroGes, CompensationCo2, CarboneBoréal, etc. 

Un voyage en avion jusqu’à Cuba, aller-retour, génère environ 1 tonne de GES. Pour compenser ces émissions douloureuses pour l’environnement, la compagnie Will a mis sur le marché un crédit carbone à 50$. Mais, généralement, le prix d’un crédit oscille entre 12$ et 25$. Bien sûr, le prix variera en fonction de la destination (voyage, durée du trajet), de l’activité ou de la consommation (chauffage, électricité) à compenser.

Oui, faire l’achat de crédits carbone peut réellement faire une différence dans la lutte face aux changements climatiques. Faciles d’accès et peu coûteux pour ce qu’ils représentent, les bienfaits environnementaux de ces crédits ne sont pas à prendre à la légère. Ainsi, prévoyez-vous vous en procurer?

_

Catégories

Photos | Dewang Wagh provenant de Pexels

Zachary Barde

Passionné de cuisine, d'écriture et de tout ce qui est beau et bon pour l'esprit, c'est avec un grand honneur que je vous livre mon magazine web, Les Zackardises ! Allez-y, fouillez, lisez, contemplez. Surtout, dégustez chaque article!

Un commentaire? Oh oui!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.