Comment savoir si un chien a des puces?

Qu’il est désagréable de constater que son chien, son fidèle ami canin, n’est pas dans son état normal! Lui qui, habituellement, se trémousse à votre arrivée, ne fait plus que se gratter. Malheureusement, ce dernier peut être infesté de puces. Mais comment savoir si un chien a des puces? Voyons tout d’abord ce qu’est ce petit parasite.


C’est quoi une puce?

La puce est un petit parasite d’environ 2 millimètres qui, à l’aide de son corps aplati et de son appareil piqueur, suce le sang de sa victime afin d’assurer sa survie et de se reproduire. Ce n’est pas que le petit surnom que les papas donnent à leur fillette! Sanguinaire à ses heures, elle peut vivre jusqu’à 2 mois. 

Les puces traquent leur proie dans des endroits assez sombres, par exemple près de l’escalier, sur le coussin touffu de l’animal ou les herbes hautes, à l’extérieur. Si le chien est mordu par une puce, ledit parasite peut alors se rendre sur les meubles et même sur les humains!

Les puces, une fois qu’elles sont bien à l’aise sur le chien, se multiplient rapidement. En fait, lorsque les températures extérieures augmentent, à l’été donc, les puces femelles pondent jusqu’à 20 œufs par jour. À l’inverse, le retour du froid les plonge dans un état de repos, mais qui ne leur est pas toujours mortel.

3 trucs pour savoir si le chien a des puces

Afin de savoir si le chien a besoin d’un traitement pour les puces, il est important de tenir compte des signes avant-coureurs d’une possible infestation! En voici 3:

01/

Si un membre de la famille s’aperçoit qu’il a quelques morsures et piqûres de puces sur le corps, il est alors bien possible que le chien en soit aussi infesté!

02/

Lorsque le maître de l’animal le caresse tendrement ou le brosse à l’aide d’un peigne, il peut voir de petits points noirs sur le corps de l’animal. Il s’agit en réalité de puces, qu’il est possible de retirer avec l’outil adéquat.

03/

Si le chien se gratte avec intensité, mais surtout trop souvent, c’est probablement pour soulager ses piqûres de puces. Il est important de ne pas trop attendre avant de consulter un spécialiste en la matière, car l’animal canin pourrait se faire mal en tentant de soulager ses démangeaisons.

Les puces ne sont pas toujours visibles à l’oeil nu. C’est pourquoi, avant de déployer tout un arsenal pour retirer les parasites, il vaut mieux prévenir!

Mieux vaut prévenir que guérir!

Les larves d’une puce aiment beaucoup les endroits chauds et humides de la demeure. De ce fait, afin d’éviter une infestation, c’est important d’examiner régulièrement les endroits où elles risquent de se rendre.

Si un chien infesté par des puces ne dispose pas rapidement d’un traitement pour les éliminer, cela peut lui causer des démangeaisons encore plus douloureuses, la perte de ses poils et des boutons sur son corps. Aussi, en cas d’ingestion d’une puce, il peut y avoir formation du ténia, un ver solitaire qui ravage l’intestin et qui peut avoir l’apparence de boules de riz.

Il est important de tenir compte des signes pouvant signifier l’arrivée de puces chez le chien. Sinon, celles-ci se multiplient rapidement et pondent des œufs, qui deviennent des larves, devenant à leur tour des adultes. Pour éviter l’infestation, il vaut certainement mieux consulter un professionnel animalier, qui pourra proposer le traitement adéquat.

_

Photo: Par Samantha Hurley de Burst

Pour d’autres articles pratiques à la vie quotidienne, c’est ici!

Zachary Barde

Passionné de cuisine, d'écriture et de tout ce qui est beau et bon pour l'esprit, c'est avec un grand honneur que je vous livre mon magazine web, Les Zackardises ! Allez-y, fouillez, lisez, contemplez. Surtout, dégustez chaque article!

Un commentaire? Oh oui!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.