Entrevues culinaires: Mélanie Maynard

Plusieurs la connaissent pour son rôle de Pétrolia Parenteau-Stanislavski, dans la série Dans une galaxie près de chez vous. Nombreux sont ceux qui la côtoient quotidiennement à la radio. D’autres encore l’apprécient davantage pour ses nombreuses apparitions télévisuelles marquantes. Mais tous peuvent affirmer que Mélanie Maynard est une artiste accomplie au succès éclatant, qui n’a pas peur de se mouiller pour rayonner, et qui a su se tailler une carrière grandiose, à son image. Discussion gourmande avec celle qui se donne pleinement dans tout ce qu’elle fait, que ce soit à la radio, à la télé ou sur scène, l’inimitable Mélanie Maynard!


Mélanie, quelle est ta relation avec la nourriture?

On s’entend très bien, un peu trop bien, même!

Dirais-tu que ton métier d’animatrice et de chroniqueuse t’a amené à modifier ce mode de vie alimentaire-là?

Je te dirais pas avant ces dernières années. Depuis 4 ans, je me lève aux petites heures du matin. Alors, comme la fatigue est ma nouvelle amie, je dois faire plus attention pour ne pas me goinfrer dans les cochonneries, pour compenser mon manque d’énergie.

Pourtant, de l’énergie, tu en as à revendre! Tes pétillantes apparitions quotidiennes à la radio sont là pour le prouver. Comment est-ce que tu arrives à gérer ta faim, les matins où tu dois te lever tôt pour animer à la radio?

Je tente d’apporter beaucoup de choses à grignoter. Par exemple, du yogourt, une barre tendre, un fruit… Tôt comme ça, ce n’est pas que j’aie tant faim que je mange, mais pour bien répartir mon énergie, car souvent, à 9h du matin, je mangerais une pizza au complet!

À lire aussi: Mélanie Maynard sera de retour à la radio

Aimes-tu découvrir de nouvelles saveurs culinaires?

Oui, de plus en plus. Mon conjoint vient de Madrid, alors il y a plein de nouveaux plats et de trucs dont je ne pourrais plus me passer maintenant! Vive le jambon ibérique et le manchego!

La découverte de nouveaux plats, c’est assurément l’un des plus grands plaisirs de la vie, je te l’accorde! Mais y a-t-il un plat ou un aliment qui te dégoûte énormément, que tu n’es point capable d’ingérer?

Des cuisses de grenouille. Je peux pas croire que des gens mangent ça. C’est ma phobie!

À l’inverse, y a-t-il un repas que tu aimes manger plus que tout autre?

Ouf, j’en ai tellement! Tous les bons mijotés en croûte me rappellent les plats de ma mère.

Parlant de ce doux moment où tu étais plus jeune, pourrais-tu me raconter un de tes bons souvenirs culinaires?

J’en ai plusieurs. Ma mère est un cordon bleu. Elle faisait des miracles avec 8 enfants et un conjoint, tous assez difficiles. Elle avait aussi le sens de l’économie. Alors, si elle allumait le four, elle le remplissait au complet. Aussi, quand c’était le temps de faire des desserts, la maison sentait la biscuiterie et les tartes aux fruits de notre jardin. On ne consommait que du fait à la maison, chez nous. C’est probablement pour ça que j’ai tant d’énergie!

Et aujourd’hui, es-tu toujours davantage une adepte des repas faits maison ou tu préfères désormais les repas déjà préparés?

Les deux. Je n’aime pas choisir les ingrédients et partir d’une recette à zéro, mais j’aime le moment de popote avec mon amoureux. J’avoue que, pour moi, les boîtes-repas représentent l’équilibre parfait. La recette et les ingrédients y sont, et on le fait maison. Le meilleur des deux mondes.

Ton assiette quotidienne, qu’elle soit entièrement faite maison ou provienne d’une boîte-repas, a-t-elle tendance à être plus végétarienne ou à contenir davantage de viande?

J’ai été végé pendant un an, pour les valeurs qui viennent avec. Mais, j’ai cessé quand j’ai commencé à animer à la radio. Le choix des repas était devenu trop complexe. Aussi avec un ado à la maison, c’était plus laborieux de plaire à tous.

Tu as raison, c’est plus difficile quand tous les membres de la famille n’ont pas les mêmes valeurs culinaires. Mais une chose sur laquelle tout le monde (ou presque) peut s’entendre, c’est le charme délectable des desserts! Pour toi, les desserts sont…

…rassurants, enveloppants, adorables!

Dirais-tu que tu es plus du style sucré ou salé?

Sucré!

_

Quel plaisir ce fut d’effectuer cette entrevue gourmande avec toi Mélanie, et de découvrir ton côté culinaire! Ce fut également un honneur pour moi, qui apprécie chacune de tes apparitions sur le web et à la télé! Je t’en remercie grandement et te souhaite de découvrir toujours plus de nouvelles saveurs, peu importe leurs origines!

Psssiiittt! Pour être au courant des dernières nouvelles de Mélanie, visitez sa page Instagram

Mélanie Maynard


ses adresses

_

Photo (couverture): Andréanne Gauthier

Pour d’autres entrevues gourmandes, cliquez ici!

Pour recevoir, une fois par semaine, une nouvelle recette et du contenu exclusif dans votre boîte courriel, inscrivez-vous gratuitement ci-dessous!:

Zachary Barde

Passionné de cuisine, d'écriture et de tout ce qui est beau et bon pour l'esprit, c'est avec un grand honneur que je vous livre mon magazine web, Les Zackardises ! Allez-y, fouillez, lisez, contemplez. Surtout, dégustez chaque article!

Un commentaire? Oh oui!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.