Qu’est-ce que l’inspection mécanique de la SAAQ pour un camion lourd?

Pour qu’un camion lourd puisse sillonner les routes, celui-ci doit se conformer à certaines exigences… Lesquelles proviennent de la Société d’assurance automobile du Québec. En effet, la SAAQ impose quelques contraintes à tout possesseur d’un véhicule du genre, notamment pour s’assurer de la sécurité du conducteur et des usagers routiers autour de lui. Cela passe d’ailleurs par une inspection mécanique obligatoire. Et, si elle ne répond pas aux critères établis, verra son permis d’utilisation de la route révoquée. Il serait alors des plus pertinents de faire appel au préalable à un centre du camion pour évaluer l’état de camion lourd. Mais au fait, en quoi consiste l’inspection mécanique de la SAAQ?

Pour d’autres articles traitant de l’univers chatoyant de l’automobile, on consulte notre section dédiée! Vroum vroum…

En quoi consiste l’inspection de la SAAQ? 🚚

Dans les faits, pour qu’un camion lourd puisse circuler sur les routes du Québec, le conducteur doit détenir une vignette de conformité. Celle-ci est émise par la SAAQ (ou renouvelée) à la suite d’une inspection. La vérification périodique doit être effectuée à chaque 12 mois. Le tout, sur tout véhicule dont le poids nominal brut (le poids sans charge) est de plus de 4500 kilogrammes. Une inspection est également nécessaire aux 6 mois, appelée l’entretien mécanique. Lors de cette inspection, les agents agréés par la Société vérifient la validité du numéro de série du camion et le numéro de la plaque. Sans oublier le certificat d’immatriculation!

Puis, un coup d’œil du côté du kilométrage s’impose, pour ensuite passer à la vérification des différentes parties du camion. Tout y passe : les accessoires (vitres latérales, pare-soleil, coussins gonflables, etc.), quand le moteur est en marche (klaxon, feux de jour, jeu du volant, éclairage du tableau de bord, etc.) et quand il est arrêté. Bref, ladite inspection doit être effectuée conformément au Guide de vérification mécanique de la SAAQ.

Pour que notre véhicule soit inspecté, il est requis de prendre rendez-vous dans l’un des centres de vérification agréés par la Société. Et ce, pour qu’un mécanicien autorisé s’en occupe. Avant de lui confier notre camion lourd, il est bien entendu indispensable de le décharger de son contenu. Mais aussi de tout ce qui pourrait obstruer la vérification d’un composant. Par la suite, si le camion est considéré comme étant conforme aux normes, une vignette de conformité est attribuée au véhicule. À l’inverse, cela signifie qu’une défectuosité a été détectée. S’il s’agit d’une défectuosité majeure, le véhicule est interdit de circulation jusqu’à ce qu’il soit réparé. Pour les dommages mineurs, un délai de 48 heures est attribué pour procéder à la réparation.

Prévenir plutôt que guérir

Ainsi, pour que l’inspection de la SAAQ se déroule sans souci, il serait assurément judicieux de faire confiance à l’expertise d’employés d’un centre du camion certifié. Ce centre se spécialise dans l’inspection et la vérification des composants d’un véhicule de ce genre. Ainsi, en ayant recours à de tels services, on s’assure de la réussite de l’inspection de la SAAQ. Pourquoi? En fait, s’il s’avère qu’un problème d’ordre mécanique touche notre véhicule lourd, les garagistes du centre répareront le tout. D’où l’importance de leur faire confiance!

Zachary Barde

Passionné de cuisine, d'écriture et de tout ce qui est beau et bon pour l'esprit, c'est avec un grand honneur que je vous livre mon magazine web, Les Zackardises ! Allez-y, fouillez, lisez, contemplez. Surtout, dégustez chaque article!

Un commentaire? Oh oui!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.