Histoire de jouets 2 – Critique

Quelques années après avoir révolutionné le monde du film d’animation en nous présentant Histoire de jouets, Pixar revient avec Histoire de jouets 2, une suite acclamée tant par le public comblé que les critiques. Et pour cause. Ce second volet de la série est encore meilleur que le film original, un exploit bien exceptionnel dans le monde cinématographique, encore à ce jour. Regard sur la suite des aventures de Woody le cowboy et de tous ses amis.


Des retrouvailles inattendues

Suite à une vente de garage organisée par la mère d’Andy, Wheezy, un pingouin au sifflet détraqué, se retrouve sur les tables de vente. Woody se porte alors à son secours, mais est sournoisement volé par Al, un collectionneur sans pitié. En réalité, Woody est une figurine très rare, qui appartenait autrefois au feuilleton télévisé « Le ranch à Woody ». Il y apparaissait aux côtés de la cowgirl Jessie, du cheval Bourrasque et du collectionneur d’or Stinky Pete. Dans l’appartement d’Al, le cowboy fait leur connaissance, tout en apprenant que toute la bande sera expédiée sous peu dans un musée au Japon. Pris de panique, Woody tente de s’enfuir, mais se ravise, croyant en fait avoir trouvé sa véritable vocation!

Entre temps, le nouvel ami de Woody, Buzz Lightyear, entreprend avec quelques jouets un périple afin de retrouver la désormais célèbre poupée de chiffon.

Image
Image

L’amitié et la trahison

Dans cette suite du premier volet à succès, impossible de ne pas tomber sous le charme du courage et de la résilience auxquelles Buzz fait preuve pour retrouver son nouvel ami. La loyauté de tous est mise à rude épreuve, nous procurant des émotions tout le film durant.

Dans Histoire de jouets 2, l’humour occupe également une grande place. Petits et grands se bidonneront devant la visite du magasin d’Al effectuée par Barbie et par les péripéties du collectionneur, par exemple. On rit également des nombreuses blagues poussées par les différents personnages tout au cours du long-métrage.

Or, tout n’est pas rose dans cette suite des aventures du cowboy, si bien que l’on assiste à une trahison magnifiquement bien ficelée, nous étonnant tous, changeant le cours de l’histoire. Vraiment, les scénaristes nous tiennent en haleine du début à la fin

Image
Image

Musique tu écouteras et images tu regarderas

La bande-sonore d’Histoire de jouets 2 est tout simplement incomparable. Que ce soit avec les chansons T’as trouvé un ami ou Du temps qu’elle m’aimait, l’ambiance sonore est bien garnie. Elle nous tient attentif tout au long du film.

La qualité de l’image, quant à elle, n’a rien à voir avec les autres productions cinématographiques de l’époque. Entre ce film et le précédent volet, un bond de géant a été effectué!

Histoire de jouets 2, ce n’est pas qu’un film de petits bonshommes qu’on oublie aussi rapidement. C’est une oeuvre cinématographique de haut calibre, qui mérite tout son succès. De plus, cette dernière peut être appréciée par tous, peu importe notre âge! C’est un classique absolu, encore meilleur que le premier!

Image
Image
5/5

_

Découvrez d’autres critiques cinématographiques ici!

Photos: Walt Disney Pictures / Pixar Animation Studios

Zachary Barde

Passionné de cuisine, d'écriture et de tout ce qui est beau et bon pour l'esprit, c'est avec un grand honneur que je vous livre mon magazine web, Les Zackardises ! Allez-y, fouillez, lisez, contemplez. Surtout, dégustez chaque article!

Un commentaire? Oh oui!

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.